Stocks invendus : destruction interdite

Le 4 juin 2019, le Gouvernement Français a annoncé vouloir interdire aux producteurs, distributeurs et places de marché de détruire leurs produits non alimentaires invendus à partir de 2022 ou 2024.

Cette mesure figurera dans le projet de loi “antigaspillage et pour une économie circulaire” présenté en juillet au conseil des ministres.

Quid de l’amende de 450 euros envisagée en janvier dernier pour chaque produit détruit ?

On aurait tendance à être sceptiques.

 

 

 

share on